? | ?




























counter



 
 

  - > , , >

 
12.12.2016, 15:51   #51
CoralieGengenbach
 
  CoralieGengenbach
 
: 72
() : 6
0 () 0
CoralieGengenbach

Suite de mes connaissances de Pigalle (HARDCORE)

Consécutivement à cette première expérience avec ces hommes, connus à Pigalle ,leur ayant laissé mon n de tel, je nai pas tardé à recevoir un appel me demandant si je pourrais être disponible un soir de la semaine, me précisant si je serais daccord pour refaire une soirée telle que nous avions vécue ?

Je nosais pas trop poser de questions, mais je me doutais ou jespérais que ce fut avec des nouveaux inconnus, et rien quà cette pensée, mon trouble fut immédiat me donnant envie de me caresser, jaurais tout fait pour me libérer au jour en question!

Il ne sest pas passé un jour avant cette nouvelle rencontre sans que me caresse, parfois plusieurs fois dans la journée !

Je savais que je devenais accro à ces aventures, mais qui le saurait mis à part ces futurs partenaires ?


Donc le jour dit, jai passé mon temps à me préparer accentuant un peu mon maquillage, enduisant mon corps après la douche, dune crème parfumée, choisissant un ensemble de lingerie sexy, composé dune guêpière mauve et dentelles noires, des bas couture que je mettrais avec des escarpins noirs à hauts talons.

Je me coiffais laissant une petite frange en relevant les cheveux, tirés vers larrière dégageant le visage me faisant paraître très jeune, sachant que ce détail serait pour eux, probablement une source dexcitation supplémentaire!
Il me tardait dêtre à ce soir !

Que choisir comme robe bien que me doutant que je naurais pas à la garder longtemps ? Soit au contraire choisir un tailleur faisant plus mure, donc contrastant avec mon apparence dado coquine !

Jessayais les deux, madmirant dans le grand miroir, terminant mon choix par le tailleur et un chemisier transparent en dentelles avec un col officier, pouvant faire plus sérieux si jy vais en métro?

A cet instant je pris conscience des risques que je prenais, ne pouvant dire à personne où jallais ni avec qui et moins ce que jallais y faire!

Mais le risque est aussi une excitation loin de me déplaire, mais comment seront ces hommes, combien seront ils, dans que lieu ou local cela va se passer, quels sont leurs goûts ou pratiques ?Je verrais bien?

Que les heures furent longues ce jour là, en espérant que personne ne revienne à la maison avant que je parte?
Dailleurs est ce raisonnable de rester chez moi avec cette tenue, que va penser ma mère si elle me voit en tailleur ce qui ne marrive jamais de mettre pour sortir le soir ?

Ne souhaitant pas subir trop de questions, je pris la décision de ne pas rester, pris mon sac à main, un petit imper léger qui ne laisse pas trop voir ma tenue, et je me dirige vers la station de métro la plus proche, ce qui avec les talons nest pas facile!

Il me semblait que tout le monde me dévisageait, je devais sans cesse détourner mon regard, ou nétait ce quune impression ? Un peu la sensation ressentie quand on sort sans avoir mis de culotte, il semble que tout le monde le sait ?

Bon, à croire que je commence déjà à fantasmer ?

Arrivée à Pigalle, il me fallait tuer le temps étant trop en avance, que faire ? Aller grignoter dans un café, un snack je ne connais ni nen vois aucun , et dans ce quartier mis a part les cabarets ou sex shop, on na pas trop le choix?

Marchant à petits pas, du fait des chaussures, je puis apprécier avoir fait le choix dune coiffure, laissant mon aspect dado sans quoi, vu les regards jaurais été largement importunée ou sollicitée, il faut dire quici les seules femmes ayant une tenue un tant soit peu élégante ou sexy ,ne sont que des professionnelles les autres nont que des apparences très banales et pas attirantes, je conclus que je ne peux pas marcher ainsi pendant une heure ou plus ?

Mis à part sur la place Pigalle ,je ne trouve quun bistro sur le coté des cabarets, dans lequel jentre pour prendre un café.
Tout petit, il ny que des hommes, qui occupent les tables mobligeant à aller au bar. Le problème est que pour se hisser sur un tabouret, je dois ouvrir mon imper et même la veste du tailleur, ce qui ne passe pas inaperçu par ces types qui ne cessent de me reluquer!Je fais en sorte dêtre de dos mais pour ces individus, cela semble être encore de trop, et débute entre eux, une conversation à mon sujet, avec des paroles ne laissant aucun doute sur leurs intentions, devenant de plus en plus osée et insolente! Je ne réponds évidemment pas à ces provocations, règle ma consommation et men vais, non sans zigzaguer entre quelques types se croyant plus malins

Ce coté du boulevard de Clichy, nest que cabaret sur cabaret je ne peux pas aller voir une amie, hôtesse, avec cette tenue dont je ne sais si elle est présente ce jour ou ce soir ? Que lui dire sur ma présence ici, bien que si je lui en glissait un mot, elle me comprendrait, ayant dû connaitre avant moi ce type de rendez vous!
Ne voyant que le chasseur devant la porte je nosais pas entrer, demander si elle est présente ou pas et décide de revenir sur la place Pigalle, dans un grand café ne pouvant aller dans celui à côté de la boutique où jai passé et choisi des tenues je vais dans celui en face à côté du Mc Do !(et d'un ciné porno!)

Très fréquenté je nai trouvé quune place en terrasse, le siège permettant de ne pas laisser voir ma tenue pourtant des plus classique ! Jai décidé de prendre un croque monsieur et un Perrier, ce qui ma permis dattendre lheure de me rendre au rendez vous

Le moment approchant, je partis en direction du lieu en question, changeant de coté choisissant celui plutôt celui des sex shop quoiquaussi assez fréquenté, mais je ne fais pas attention ni aux regards ni aux réflexions, me confortant de repartir plus tard en choisissant de prendre un taxi !

Arrivée devant le bar, jobserve sil y a autant daffluence que la fois précédente, mais ça semble relativement calme, donc jentre et me dirige vers la caisse, où je ne vois pas le maitre des lieux ?

Je commande un Perrier et patiente quelques minutes avant que le patron arrive et vienne me rejoindre, me disant quil va chercher son blouson, il minvite et me demande de le suivre de monter dans sa voiture et partir retrouver ses amis.Il se prénomme Marc, me demande si javais des expériences de ce type, si lidée mexcite, que sont mes tabous ou interdits, quelles sont mes préférences?
Je me sens très gênée, ne sachant que répondre à tant de sujets à la fois?
Je débute par lui confier que jexclue la sodomie, toute v******e ou contrainte, dêtre filmée ou prise en photo!

Javoue que sa proposition de rencontrer des inconnus fait partie de mes fantasmes tout en conservant de refuser tout homme qui pourrait me déplaire, que je naimerais pas de jeunes hommes, que pour le reste je ne sais ce quils attendent de ma part? Ce qui devrait être précisé par ses amis? Après avoir traversé Paris nous arrivons dans une maison assez isolée dans le 78?

Vu les éclairages nous étions attendus! Accueil du maitre de maison nous entrons dans un très grand salon, où ou nous fait asseoir seuls sur un des deux canapés et sur lautre étaient trois hommes et un des deux fauteuils pour le propriétaire tous dans les 50 à 60 ans ?
On me demande ce que je souhaite boire et je choisis une vodka orange, puis arrive un flot de questions par lhomme qui nous a reçu, auxquelles je vais répondre une par une

Non sans un langage assez cru ! Un peu étonnée et surprise je prends sur moi pour oser répondre aussi précisément que je le peux ?
Suis je habituée à accepter des rencontrer des groupes dhommes sans les avoir vus, et faire la pute? Que répondre ,je ne vais pas leur dire que je fais ça que pour le plaisir?
Dès que jai dit avoir parfois des relations de ce genre il ma tutoyée me demandant de me mettre laise de retirer mon imper, ce que je fais ainsi que que ma veste de tailleur, le chemisier, ma jupe et apparais en guêpière ce qui provoque des commentaires flatteurs mais un peu comme si jétais un objettourne toi montre ton cul et dégage un peu tes seins que nous puissions voir la marchandise!
Sur ce je dis quils ne faut pas quils me croient soumise, que je suis venue pour les satisfaire, mais que cest moi qui vais décider ce que je vais accepter ou pas; que je suis à ma façon assez dominatrice !
Il me dit quune pute na pas a donner son avis juste accepter ce quon attend delle, mais quils seront indulgents pour une 1ère fois, que ce sera comme un test un ou 1er essai, et que fais je comme domination?
Je répond que jaime jouer avec un god ceinture, lorsquil y en a ,que japprécie me faire lécher après avoir eu un rapport, que jaime embrasser après une fellation et que jaccepte de faire déguster mon champagne à ceux qui apprécient ce breuvagece qui les laisse bouche bée et vu leur sourire je comprends que ça fait partie de ce quils aiment?

Il me demande de venir le sucer en me mettant à genoux montrer comme je my prends en sortant son phallus déjà érigé autres font de même sortant leurs sexes pour se caresser! Je commence par passer la langue sur le gland descendant le long de la tige, quelques coups sur ses testicules remontant pour le laisser entrer entre mes lèvres en laspirant le faisant peu à peu progressivement aller jusquau fond de la gorge, puis jouant de la tête pour le faire aller venir sous les regards de tous! Ce qui déclenche des commentaires, sur mon expérience disant quon voyait que javais dû sucer un grand nombre de queues et que visiblement jaimais ça et que je le faisais ça très bien demandant si javalais le foutre aussi bien que je pompais, je ne pouvais évidemment pas répondre ma bouche étant occupée au point quil me demande de cesser étant au bord de la jouissance!

Je passe à un autre en faire de même, celui au centre du canapé ce qui permet aux deux autres de sortir mes seins et de me caresser les fesses et les cuisses.

Un vient de mettre derrière moi continuant à me caresser disant que ma peau était comme de la soie en passant sa langue sur mes fesses, sa main venant à lintérieur des cuisses ce qui lui donne envie de retirer ma culotte la faisant glisser sur les bas jusquau chevilles la dégageant sur les escarpins.

Rejoint par le second dans le dos il poursuit ses caresses sur les seins lautre sallonge sur le sol et vient lécher le miel sécoulant entre mes lèvres vaginales!
Ne pouvant rester insensible je remue du bassin démontrant que jai envie dêtre prise
A ce moment on me dit serais-tu daccord pour quon te bande les yeux, ainsi tu ne sauras pas lequel soccupe de toi?
Ne voyant pas de raison de le refuser jaccepte cette fantaisie, et on mocculte toute vision idée qui me séduit !
Toujours dans la même position des mains viennent me fouiller intimement, une voix dit que je suis trempée, tu as envie de te faire prendre ma cochonne on va voir si tu es vraiment salope, tu as envie quont te prenne tous, tiens montre moi comment tu suces, et je sens un sexe entrer dans la bouche que je nhésite pas daspirer en faisant comme avec le 1er mais lui ne tient pas longtemps et je reçois plusieurs jets dans la bouche, que je navale pas attendant de savoir si ce que je leur ai dit au début avait été compris? En effet je sens une bouche se poser sur la mienne venant me faire un baiser! Jéchange ma salive et le sperme dans la sienne nos langues sentremêlent, pendant quun sexe tente de f***er mon pubis le pénétrant sans difficulté tant il était mouillé et dilaté par lexcitation, les mouvements vont croissant de plus en plus vite et plus fort tout au fond de moi!

Celui qui me prend dit que jai une chatte brulante que la chaleur lui donne envie de me baiser comme une chienne en chaleur sagite plus énergiquement!
Je sens mon vagin prêt à exploser, tente de retarder lorgasme en pensant que je dois me retenir pour laisser les autres en faire de même que mon actuel baiseur!
Il se vide en moi et tout juste sorti il est remplacé par un autre ce qui me fait penser à essayer de deviner auquel il peut appartenir ?
Il est plus doux dans ses mouvements mais me pénètre au plus profond ce qui crée des nouveaux désirs de jouissance, me forçant à nouveau de tenter de me retenir, la soirée ne faisant que commencer?
Une fois encore dès quil a fini une bouche est venue récolter le fruit de la jouissance mélangé avec ma cyprinejavais été entendue, écoutée, comblée!

Ils me font étendre sur le dos remontent mes jambes très haut et je suis prise par une verge semblant assez petite mais compensant par sa vaillance, qui risque de faire céder à mon souhait de repousser ma jouissance, je dois me f***er de rés****r essayant de penser à autre chose mais étant donné les circonstances et les commentaires incessants cest attitude impossible, je fais tout pour me retenir mais je ny parviens plus et jinonde mon partenaire ce qui semble le rendre fier !

Cest si bon être à la fois baisée dans la bouche et le vagin, pendant que mes seins sont caressés! Celles qui nont pas essayé ne peuvent pas le savoir !

Ma bouche na pas de répit même dans cette position, un sexe laboure ma gorge et surprise par la jouissance de la queue, je manque de métouffer ne pouvant quavaler la totalité en une fois, celui qui vient membrasser naura que le parfum

Remise à plat ventre, je nai cessé dêtre sans cesse prise continuellement à la fois vaginalement et en bouche, successivement, assez longuement, ce qui ma fait douter, quils naient pas profité que ne pouvant voir, il ny ait pas eu dautres partenaires que seulement les 5 présents à mon arrivée?
Après tout peu importe dautant que mon plaisir est survenu surtout sur la fin, mais la prochaine fois sil y a lieu je refuserais accepter dêtre les yeux bandés, même si cest très excitant!

Jai été surprise au retour, que Marc se soit montré très coquin mayant demandé si je voulais bien lui faire une fellation, pendant quil conduisait; acte que javais maintes fois réalisé; surtout de nuit en arrivant au guichet de péage de lautoroute, tombant souvent sur des femmes, qui ont souvent un sourire de connivence, quant aux hommes un seul a osé dire à mon chauffeur quil avait bien de la chance; que beaucoup aimeraient être à sa place!

Arrivés devant chez lui, il ma proposé un dernier verre, me doutant de ce quil souhaitait, jai donc négocié de terminer ma fellation à condition quil me serve de taxi, précisant que la plupart des chauffeurs de taxi seraient daccord comme échange de bon procédépar contre je me suis faite déposer devant un immeuble avant de rejoindre mon domicile dans une rue derrière ne souhaitant pas dévoiler ma véritable adresse dautant que cest chez ma mère !
__________________
Coralie Gengenbach videos
 
 

complètement, pourquoi, vagin

« | »


.
HTML .
Pingbacks are .
Refbacks are .


- -